Promo!

Tim - The Room

Nouveau

Attention : dernières pièces disponibles !

5,00 €

En savoir plus

Héritage emo-core, quelques accents durs distillés avec finesse, pour aiguiser une ambiance générale douce-amère et jazzy, sortez saxo et trompette. C'est aussi du coté de June of 44 qu'il faut chercher un souffle post-rock, tout en rythmique souple et ronde. Le son donne de l'espace et de l'ampleur. Le cadre est sobre. 

Avec ce premier album, le trio devient l'un des derniers représentants d'une noise calme et intellectuelle, le mot est lâché, et, contrairement aux a priori, le résultat est bluffant, sans prise de tête.

Le travail sur le son est impressionnant. L'approche musicale est définitivement pensée et travaillée, mais la musique n'en devient pas pour autant ennuyeuse. C'est un joli tour de passe-passe, un pari osé et réussi. On retrouve un peu du Prohibition de la fin, mais en plus stable, plus sombre, et plus oppressant. Et contrairement à ce que pourraient encore croire certains, cela fonctionne parfaitement.